Ce projet, soutenu par le Fonds européen de développement régional FEDER dans le cadre du programme de cofinancement INTERREG IV Rhin Supérieur a débuté le 1er janvier 2013. Le projet a pour ambition de „Développer des outils pour améliorer la compétitivité de la production de fruits et légumes biologiques de la région du Rhin Supérieur“. Il porte spécifiquement sur la production de fruits et légumes biologiques du Rhin Supérieur. Les finalités du projet sont l’augmentation de la production régionale, l’optimisation des coûts de production et l’identification des marges de progrès de la production locale en terme d’offre pour répondre aux besoins des metteurs en marché locaux.

L’offre de fruits et légumes biologiques s’est développée ces dernières années dans la région du Rhin Supérieur. L’essentiel de la commercialisation est dû à la vente directe sur les marchés de plein vent ou dans les magasins à la ferme et qui assure ainsi 70% de la mise en marché. Les filières longues comme les marchés de gros, la grande distribution et la transformation intéressent peu les exploitations existantes. Ces structures s’approvisionnent en conséquence avec des fournisseurs extra-régionaux.

Le projet LEGEM BioRhi’n souhaitent combler le déficit d’information sur les aspects économiques et commerciaux en créant des outils d’évaluation des performances économiques de la production de fruits et légumes biologiques dans la région du Rhin Supérieur.

But

Augmentation de la production dans la région du Rhin Supérieur

Il s’agira d’établir le potentiel de développement de la production régionale de fruits et légumes biologique.

Meileure connaissance des coûts de production

Les coûts de production d’une sélection d’espèce de fruits et légumes seront calculés. Les producteurs régionaux bénéficieront ainsi d’informations fiables sur les coûts, avec la possibilité d’optimiser l’itinéraire de production.

Amélioration de l’offre des produits locaux

Analyse des forces de l’offre régionale sur les „marchés“ de la région du Rhin Supérieur et identification des marges de progrès.

Circuits de mise en marché

Analyse des différents circuits de mise en marché afin d’identifier des pistes d’amélioration de la commercialisation des fruits et légumes biologiques.

 

    Résultats attendus

Les conseillers et les producteurs seront sensibilisés à des pratiques qui peuvent améliorer la compétitivité

Une meilleure couverture de la demande des metteurs en marché régionaux

Développement de certains circuits de mise en marché pour les producteurs régionaux

Renforcement des plates formes de commercialisation collective